Amis cavaliers, face à la difficulté rencontrée pour se tenir informé des randonnées équestres pour les cavaliers indépendants organisées dans le Tarn et ses alentours, j’ai décidé de créer ce site. Pour le faire vivre, je compte sur vous. En effet, vous pouvez m’envoyer les dates de vos randos ou celles dont vous avez la connaissance afin que je les mettent dans le calendrier. Je propose également la mise en ligne de photos se rapportant aux randonnées et des traces GPS de circuits pratiqués avec nos chevaux.


 

Une visite sanitaire équine obligatoire en 2019

Dans le cadre de l’arrêté ministériel du 19 septembre 2018 intégrant les équidés à la liste des espèces concernées par la visite sanitaire obligatoire, vous pouvez être contacté par votre vétérinaire sanitaire pour cette visite.

Etes-vous concerné ?

La visite sanitaire concerne tous les détenteurs de 3 équidés ou plus (que ces personnes soient propriétaires des équidés ou qu’ils les détiennent pour le compte d’autrui de façon habituelle).

En quoi consiste cette visite sanitaire ?

C’est un temps d’échange entre le détenteur d’équidés et son vétérinaire sanitaire sur un thème pouvant porter sur la santé, le bien-être ou les bonnes pratiques de détention des équidés. Ce thème change à chaque campagne. Cette visite n’est donc pas un contrôle administratif ni une consultation des animaux.

Son bénéfice est double :

  • Pour le détenteur: lui fournir des conseils utiles pour la gestion sanitaire et le bien-être de ses animaux ;
  • Pour la filière et pour l’Etat: mieux connaitre et protéger la filière équine.

Quand et par qui cette visite sanitaire est-elle réalisée ?

Elle est réalisée une fois tous les deux ans par le vétérinaire sanitaire que le détenteur a désigné. Elle est gratuite pour le détenteur car entièrement financée par l’État.

Pour la première campagne, les visites se dérouleront entre le 1er septembre 2019 et le 31 décembre 2020. Le thème de cette première campagne sera : « Les outils de prévention contre les principales maladies transmissibles dans la filière équine ».

Que dois-je faire pour en bénéficier ?

  • Si vous détenez 3 équidés ou plus et que vous ne l’avez pas encore fait, vous devez désigner votre vétérinaire sanitaire auprès de la Direction Départementale en charge de la Protection des Populations (DDecPP) de votre département.

Source: https://www.ifce.fr/ifce/une-visite-sanitaire-equine-obligatoire-en-2019/


 

LE CHEMIN DES BEURRIERS déjà dix ans!

La 10 ième édition du “chemin des beurriers” se déroulera en 2019 les 20, 21 et 22 avril !

10 ans, ça s’arrose ! Aussi nous comptons bien l’arroser, autrement que par la météo !

Rappel des éditions précédentes dans l’ordre chronologique :

  • 2010 Saint Nicolas de la Grave, plan d’eau, vers Lavit de L et St Michel, en itinérance.
  • 2011 Moissac, camping du Bidounet, vers Lafrançaise, Lauzerte, Durfort … en itinérance sur 3 jours
  • 2012 Bouloc, école de parachutisme, Montaigu de Q , Lauzerte.
  • 2013 Lafrançaise, ferme des Trouilles, Piquecos et son château, Abbaye de Francou.
  • 2014 Castelsagrat, Stade (spectacle), Gasques, Fauroux, Lacour de Visa.
  • 2015 Monclar de Quercy, base de loisirs, Genebrières, Vaissac.
  • 2016 Cayriec, salle des fêtes, Causses du Quercy.
  • 2017 Caylus, entre Quercy et Rouergue, Parisot (château de Cornusson), Saint Antonin.
  • 2018 Lafitte, Écuries de Laurent Douziech (spectacle), bords de Garonne et de Gimone, Larrazet, Bourret.

2019 …………………………Surprise ! Nous y travaillons.

Quelques chiffres et surtout des 100 et des 1000 :
– plus de 100 chevaux de moyenne,
– plus de 100 km de chemins reconnus par édition,
– soit environ 1000 km d’itinéraires recensés par les bénévoles, 1000 km
environ qui mis bout à bout desservent et maillent tous les secteurs du 82.

Un esprit se dégage
Aller sur des circuits connus et balisés, quel intérêt ? Aucun. Les cavaliers
peuvent y aller sans nous. Alors démontrer que par prospection, recensement et travail, il y a moyen de
tracer des circuits de qualité en tout secteur !
Mais aussi lier le patrimoine, les produits locaux, le volet festif (banda) …

” ICI COMME CHEZ VOUS, LE MONDE ASSOCIATIF ET SES ACTEURS BÉNÉVOLES FONT
DES MERVEILLES ”

A très vite pour la suite du programme.


 

Le site du CDTE de l'Aude fait peau neuve

Nouvelle adresse et nouveau contenu pour le site du comité départemental du tourisme équestre de l'Aude, http://tourisme-equestre-aude.fr/. Le comité de l'Aude diversifie son offre en matière de tourisme équestre. Vous trouverez sur le site les traditionnels contacts professionnels qui intéressent une certaine catégorie de cavaliers mais surtout une partie hébergement et trace de randonnée qui vont ravir les cavaliers randonneurs avides de découverte et de liberté.

L’équipe du CDTE de l’Aude est très à l’écoute, n’hésitez à leur faire parvenir vos remarques ou suggestions via la page de contact.


Un ruban sur la queue "déco ou info"? 

Plutôt de l'info, dans le langage cavalier, ces rubans de couleurs permettent d'annoncer la couleur ou plutôt les humeurs de nos chères montures.


Le tour du Tarn "enfin"

Et oui, tout vient à point à qui sait attendre, le circuit du Tour du Tarn à cheval est enfin disponible. La bonne nouvelle est qu'il semble qu'il soit évolutif, nous avons la possibilité de proposer des variantes sur le circuit d'origine (à condition que cela soit des chemins communaux), des hébergements ....

Un dépliant  est disponible et une carte  est visible sur le site tourisme-tarn.com, la trace GPS est aussi téléchargeable. Si vous l’empruntez, n'hésitez pas à me faire parvenir vos impressions pour les partager sur le site.

 Un nouveau lien, pour visualiser le tracé sur une carte plus détaillé et télécharger la trace GPS.

https://www.cirkwi.com/fr/circuit/60787-tour-du-tarn-a-cheval


Le savez-vous?

Vous devez déclarer auprès du SIRE, le(s) lieu(x) de détention dont vous êtes responsable.

Cette mesure vise à répertorier tous les lieux de détention susceptibles d’accueillir des équidés, de façon temporaire ou permanente, en vue de mettre en place les actions sanitaires nécessaires. En cas d’épidémie les services sanitaires pourront agir auprès de chaque détenteur dans les meilleurs délais.

Tout nouveau détenteur doit s’enregistrer avant l’arrivée du premier cheval sur le lieu de détention. Suite à l’enregistrement, il recevra un accusé réception, qui lui servira de justificatif en cas de contrôle. Cet accusé réception comporte le n° de détenteur attribué par le SIRE.

Simple, gratuit, mais pas automatique

Ce n’est pas parce que vous avez déjà réalisé des démarches auprès du SIRE en tant que propriétaire, éleveur ou étalonnier que vous êtes enregistré comme détenteur. Cette démarche nécessite une déclaration spécifique auprès du SIRE.

Le non respect de ces obligations sanitaires peut entraîner des sanctions de 450 à 1500 €.
Toutes les infos ICI


 

Un site à visiter

A cheval dans le Lot, toutes les infos pour partir randonner dans se magnifique département.  Accès au site

A cheval dans le Lot


 

La charte du randonneur

- Nous, cavaliers ou meneurs nous nous devons de maîtriser nos chevaux aux trois allures. Avoir des chevaux en bon état, avec de bons pieds, entraînés, bien harnachés, pucés et vaccinés.

- Si nous possédons un cheval qui botte, nous le signalons par un beau ruban rouge à sa queue.
- Lors des pauses, lorsqu’il y aura d’autres cavaliers nous n’intercalons pas notre cheval dans un groupe de chevaux déjà mis à l’attache. Et nous laissons suffisamment d’espace entre les chevaux qui ne se connaissent pas.
- Nous les meneurs, devons attelés nos chevaux au moment de leur départ. Lors d’une pause nous devons laisser une personne à la tête de nos chevaux attelés, ou aux guides, si non ces derniers seront dételés.
- Lorsque nous arrivons à hauteur de parcs à animaux, nous repassons au pas. Si notre parcours passe par des parcs fermés, nous refermons les barrières derrière nous.
- Nous sommes amenés à rencontrer sur les chemins que nous empruntons des agriculteurs, cyclistes, pédestres, vététistes, chasseurs, véhicules motorisés ou autres randonneurs à cheval etc… nous devons partager le même espace dans la sécurité et avec courtoisie.
- Nous devons aborder ces utilisateurs au pas, leur demander l’autorisation des les doubler sans oublier de les saluer. Lorsque nous dépassons un cavalier ou un groupe de cavaliers, nous demanderons également si cela ne gêne pas que nous partions au trot et ce ci dans le but de ne pas créer d’accidents.
- Nous évitons que nos chevaux dégradent des sols fragiles en ne sortant pas des chemins et sentiers. Nous ne traverserons pas les cultures, même déchaumées.
- Nous apprenons à connaître la flore, la faune et le patrimoine des sites que nous traversons sur nos parcours de randonnée.
- Nous respectons notre environnement. Lors de nos passages ou à l’occasion d’une halte, nous ne laissons pas de détritus (papiers, sacs plastiques, boites de conserves etc …).
- Nous les fumeurs, nous ne jetterons pas nos mégots même éteints dans la nature.
- Nous respectons et laissons en lieu et place le balisage rencontré.
- Nous, cavaliers ou meneurs devons être titulaire d’une RC assurant la pratique de l’équitation pour nous-mêmes et d’une RC propriétaire d’équidés. L’équitation d’extérieure n’est pas sans risque, il est de notre intérêt d’être assuré personnellement en risque corporel couramment appelé « individuelle accident ». Bien qu’à Equiliberté le port du casque pour la pratique de la randonnée équestre n’est pas obligatoire, il est aussi dans notre intérêt de le porter, ainsi que le gilet de sécurité.